Un soir sur le réseau!

Un soir sur le réseau!

samedi 5 mars 2016

EVOCATION NYERS, première partie.

Lorsque le projet construction Train Jaune s'est finalisé au niveau du club de Perpignan, je me suis mobilisée sur l'idée de représenter quelques sites de la ligne, pas forcément les plus emblématiques comme les grands ponts nécessitant trop de place mais des endroits regroupant divers détails d'architecture.

La Halte de Nyers, que je ne connaissais que passablement, juste visible en contre bas de la route à la sortie d'Olette regroupait 4 éléments fondamentaux de la ligne, une gare sur un muret, un grand mur de soutènement, un viaduc, et un tunnel!

Donc repérages et élaboration d'un projet qui par chance avait séduit un de nos meilleurs artisans en bâtiments HO je cite Architecture & Passion!

La Halte de Nyers telle que présentée sur le catalogue, une reproduction très fidèle de l'original.

Mon gros souci toutefois, du fait des contraintes de place, du déjà construit que je ne voulais défaire, était que je devais réaliser mon projet à l'envers du sens réel de circulation, ce qui n'était pas un gros problème en soi pouvu de mettre les éléments dans l'ordre constitutif.

LA STRUCTURE

Départ d'une Gare de Villefranche encore en projet pour atteindre un plan intermédiaire en CP de 1 soutenu par des tiges filetées qui passe par dessus la montée initiale.


Le tige filetées servant à porter une montée (moins de 3%) menant au troisième niveau, celui de Nyers et par la suite à d'autres développements de la ligne.


Les boulons sur les tiges filetées noyés dans le CP

Comme à cette époque je ne suis encore pas très bien outillée, une scie sauteuse antédiluvienne très approximative dans ses coupes, la menuiserie sera et restera "moyenne"...mais cachée dans le décors.

Là, j'ai fait un choix, celui du poids, en partant sur un modèle de construction d'un modéliste allemand et en utilisant un matériau que je ne connais pas très bien mais dont j'ai entendu vanter les mérites: Le polystyrène extrudé qui se coupe facilement au cutter sans laisser des petites billes partout.

Les nervures de soutien du décors



Collé dessus en suivant le plus possible les découpes du polystyrène de feuilles de papier armé tiré de cibles de tir à l'arc.
Un premier gabarit du viaduc!


Collé par dessus des vermicelle d'emballage pour étoffer le relief (photo prise sur un travail plus récent)


Des bandes d'un vieux drap coton plongées dans du plâtre colle, pour un relief général


Un peu de barbouille chocolat pour la base couleur
Et travaux de gravage et mise en situation du socle de la gare et des divers murets du site, en haut le parapet de la route et la descente à pied jusqu'à la gare

Un peu de verdure commence à pousser! Je m'essaye pour la première fois au "Grassmaster" qui est un appareil d'enfer pour dresser les brins d'herbe! Du coup des vaches colonisent le pré vert.

La petite bâtisse n'est pas exactement identique à l'originale mais j'avais quelques pièces achetées à Patrick GAZEL, un autre modéliste de talent dont les moulages sont de très belle qualité!


Quelques arbres en Zechium floqué commencent à pousser donnant déjà un aperçu du site.

Première partie, les détails à suivre.