Un soir sur le réseau!

Un soir sur le réseau!

dimanche 23 octobre 2016

Le Train Jaune En DIGITAL SON


Il roule enfin en digital son!

La vidéo de fin est un grand inédit

Après un montage infructueux de la première version, le train ne montait pas et ne tournait pas dans les courbes. 

Prenant mon courage à deux mais j'ai tout démonté, commandé du matériel porteur et moteur en Australie chez Hollywood Foundry, avant l'été et livré en septembre.

A la fois pour celui-ci mais aussi pour la motorisation du Train Jaune Atlas, que j'avance en parallèle.


Le moteur Mashima sur un bogie Bullant, plus grand et plus puissant
avec une transmission mécanique,
ici lors du recollage des freins


Un dummy porteur également Bullant et capteur pour améliorer la prise de courant




Après quelques essais avec un gabarit en carton (le même que pour le modèle Atlas)
Ces tests ont permis de voir le débattement nécessaire au bogie moteur pour effectuer le fraisage du châssis afin de pouvoir prendre les courbes de mon réseau. 




Remontage des flancs de bogies




Et des bogies sur le châssis



Nécessitant découpe du lest moteur
et 1 petit mm de plus d'alésage sur la longueur moteur.




Et enfin quelques tours de roue sur sa voie de destination
entre la gare de "Serdinya" et la "Halte de Nulle Part" dont le futur nom sera "Thues Caranca."

Les résultats de ce premier test ont permis de vérifier que le train monte bien et négocie parfaitement les courbes du moins en analogique, moins consommateur de courant que le digital.
Le nouveau moteur est apparu un peu bruyant mais il m'a été assuré que ça s'estomperait avec le rodage.

Un peu dans l'expectative, j'ai donc remonté le décodeur sur le châssis de mon Train Jaune de TRAIN D'ANTAN.

La plus grande problématique est de venir caser le haut parleur
tandis que la platine prend naturellement sa place sur le lest du moteur!


Afin d'utiliser les pattes de fixation j'ai du percer le châssis puis tarauder afin
de pouvoir le visser avec des vis nylon de 2 mm


La platine quant à elle est collée sur le lest avec du double face.


Un essai qui s'est avéré très intéressant, j'ai remplacé les fils traditionnels par des bandes de cuivre autocollantes sous le châssis pour réduire les épaisseurs. 
Les fils d'alimentation des bogies sont soudés dessus 
avec une boucle d'aisance pour faciliter le mouvement.
De même que les alimentations du décodeur.

Un petit coup de "barbouille" et le tout deviendra invisible.


Recollage des leds bicolores câblées....ma bête noire car les soudures sont difficiles sur ces fils émaillés et comme ils sont très fins il faut de bons yeux et d'excellentes lunettes.
L'absence de couleur entre les fils d'anode et de cathode est une complication supplémentaire car il ne faut pas se tromper avec les mini différences de longueurs de fils. Et en plus on ne trouve quasiment plus de 3 fils mais 4 avec 2 anodes!
J'y suis arrivée avec "un gros frissons le long de l'échine" lors des premiers essais!
Mais bon! Ca fonctionne  et donc soyons satisfaite!

Quelques essais sur un petit mètre de rails!


Pour enfin en arriver là